Ecobat 2012, 2013

Floissac L., Felix, L., Milesi G., Valkhoff H. IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DE BATIMENTS : COMPARAISON DU POIDS RESPECTIF DES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ET DU BATI Ecobat 2012

FR Résumé : L’estimation des impacts environnementaux de la construction, de l’entretien et de la fin de vie des bâtiments est généralement réalisée à partir d’une analyse des éléments du bâti (gros oeuvre, second oeuvre), de la vie du chantier et la déconstruction de l’édifice. Les éléments plus « discrets » comme les équipements techniques (câbles, interrupteurs, gaines de ventilation, réseaux…) plus complexes à modéliser sont fréquemment omis car considérés comme négligeables. L’analyse réalisée par le LRA du bâtiment tertiaire à énergie positive « 6NERGY+ » de la société Gamba acoustique montre que l’impact environnemental des équipements techniques est du même ordre que celui du bâti.

Vervisch-Fortuné I., Valkhoff H., Floissac L., Djahanbani K., Héberlé E., Burgholzer J., Perrin B. ETUDE HYGROTHERMIQUE DES PAROIS ANCIENNES ASSOCIES A DES MATERIAUX ISOLANTS Ecobat 2013

FR Résumé : L’objectif de réduction de la consommation énergétique vise tout particulièrement le bâti existant très consommateur en énergie primaire. Mais l’approche énergétique consistant à isoler thermiquement le bâti ancien sans prendre en compte le comportement hygroscopique global des parois et la spécificité des différents modes constructifs, risque d’altérer ces édifices à l’encontre de la durabilité recherchée. Pour répondre à cette problématique, le projet Hygroba a pour objectif d’étudier l’impact des solutions d’isolation qui pourraient être appliquées aux parois des bâtis anciens construits avant 1948. Après un état des lieux des parois existantes et la détermination par des essais, des caractéristiques physiques et hygrothermiques des matériaux et des isolants manufacturés et bio-sourcés, les différentes solutions retenues d’isolation de la paroi ancienne sont simulées à l’aide du logiciel Wufi 2D. Cela permet de suivre les flux d’humidité et de chaleur ainsi que l’évolution hydrique d’une paroi ancienne isolée sur dix ans. Pour la comparaison des résultats, des critères d’analyse comme la quantité d’eau, la capacité de séchage, le risque de condensation et l’inertie thermique de la paroi ancienne et à l’interface entre l’isolant et la paroi sont définies. Des solutions d’isolation et des principes constructifs sont proposés, en fonction du bâti existant à réhabiliter répondant à la double exigence énergétique et de pérennité du bâti.

Advertisements